Raid aventure en 4×4

En Janvier et février 2022 s’est déroulé notre premier raid aventure off-road dans le Nordeste du Brésil. En convoi de 5 véhicules 4×4 nous avons vécu une expérience extraordinaire pendant 3 semaines, représentant des milliers de kilomètres hors sentiers battus. Roulant tantôt sur les plages désertes, dans des dunes imposantes ou sur des pistes de terre. Il nous a même été offert la possibilité de traverser les Lençois Marenhenses à bord de nos propres véhicules tout terrain, grâce à l’assistance d’un guide local, le tout supervisé par Coeur Brésil, le spécialiste français des voyages dans le Nordeste du Brésil.

Parcours Raid aventure en 4x4 dans le Nordeste du Brésil
Parcours du raid aventure en 4×4 Brésil Nordeste
Parcourir les Lençois Marenhenses à bord de nos propres véhicules 4x4
En 4×4 dans les Lençois Marenhenses

Au premier jour de ce raid, c’est à Fortaleza que nous nous retrouvons pour prendre possession des 4×4 à l’aéroport, puis direction l’hôtel à Aquiraz, en bord de mer, à quelques kilomètres de la capitale du Ceara.

Le « Laguna Blu » à Aquiraz donne le ton du fabuleux voyage qui nous attend

Dès le lendemain, nous partons pour Natal, par l’intérieur des terres. La « Capitale du Soleil » du Brésil, que nous rejoindrons au bout d’une étape de 2 jours, via des pistes montagneuses, visitant au passage le site archéologique de Lajedo de Soledade, et ses peintures rupestres datant pour certaines de +6000 ans !

En 4×4 sur les pistes caillouteuses des Serra du Nordeste
Lajedo de Soledade, site archéologique exceptionnel et méconnu du grand public

C’est dès la sortie de Natal que nous prenons contact avec le sable des plages sauvages et les premiers bacs aventureux. Beaucoup d’autres suivront ensuite tout au long de notre parcours.

Le « Balsa » (Bac) très rudimentaire à Barra do Rio, situé à quelques kilomètres seulement de Natal
Nos premières plages sauvages et paradisiaques, au nord de Natal

Le jour suivant, alors que nous prenons un peu de repos à Praia Zumbi au nord de Natal, nous visitons le grand marché typique à Touros où nous serons les seuls européens. Nous en profitons pour faire quelques achats pour notre picnic prévu dans un sublime jardin tropical, au bord d’une rivière aux eaux cristallines.

Rivière aux eaux cristallines, un lieu idéal pour notre picnic
Un vrai jardin d’Eden

Le voyage hors sentiers battus au Brésil se poursuit le jour suivant par une étape assez technique où nous allons rouler presque toute la journée sur des plages désertes avant de devoir franchir d’imposantes dunes. L’aventure prend tout son sens dans ces décors majestueux, seule voie d’accès à la presqu’île de Galinhos (à moins de prendre le bateau, mais c’est beaucoup moins chouette).

Les 4×4 dans les dunes de Galinhos
En chemin, sur les étroites pistes de sable menant à la presqu’île de Galinhos

A Galinhos, Coeur Brésil nous a organisé une excursion privée dans la Mangrove à bord d’un petit bateau dirigé par « Junior (le Requin) Tubarão », excellent guide local qui, non content de connaître la faune et la flore sur le bout des doigts, s’avère être un chef cuisinier hors pair, nous faisant déguster des huîtres sauvages, crevettes et autres poissons frais marinés aux sauces aigres-douces dont il a le secret. Nous saurons juste qu’il y a de l’ananas, mais c’est délicieux.

Il nous reste un peu de temps l’après-midi pour nous amuser dans les dunes, jusqu’au coucher du soleil (pour ceux qui le souhaitent) ou pour les moins intrépides, profiter de la piscine de l’hôtel, dans un cadre somptueux.

Hôtel sur la plage de Galos, presqu’île de Galinhos
Randonnée en 4×4 dans les dunes au coucher du soleil organisée par Coeur Brésil
Les baroudeurs savoyards à l’oeuvre

Après ces 2 jours passés à Galinhos, il est temps de reprendre la route (ou plutôt les pistes) en direction de Fortaleza. Notre prochaine étape se situe au pied des dunes de Rosado, le second plus grand désert du Brésil, après les Lençois Marenhenses, mais bien moins connu que le précédent. Et pourtant, la région ne manque pas d’attraits : dunes splendides et majestueuses, camaïeux de rose, allant du blanc immaculé au rouge vif, ces dunes offrent aux voyageurs, un spectacle éblouissant et émouvant. Mais notre petit groupe d’aventuriers ne se laisse pas distraire par un romantique coucher de soleil, il a soif de conduite aventureuse et de vaincre les dunes au volant de leurs 4×4.

Les dunes de Rosado restent encore à l’écart des circuits touristiques, une merveille
Paysages sauvages du Brésil au coucher du soleil, à découvrir hors des sentiers battus en 4×4
L’occasion de mettre nos véhicules à rude épreuve une fois de plus pour le plaisir du pilotage

A la lisière de ces dunes, nous séjournerons 2 nuits dans une belle maison d’hôtes avec vue à 180° sur l’Océan, la région ne manquant pas de charme avec ses plages immenses de sable fin et ses falaises dominant la mer. C’est réellement ici le Brésil authentique, hors des sentiers battus. On nomme l’endroit « O encontro do Sertão com o mar », c’est-à-dire le point de rencontre du Sertão avec la mer. Le Sertão, cette région la plus aride du Brésil, boudées des tour operators et autres agences spécialisées dans le tourisme de masse, chantée par Bernard Lavilliers dans les années 80, touche au sublime lorsqu’elle rejoint le littoral. Il faut tomber sur un guide, vrai amoureux du Brésil, pour découvrir ce genre de lieu, comme c’est le cas avec Coeur Brésil.

La belle propriété privée qui nous accueille au pied des dunes de Rosado
Falaises sur l’Océan
Plage déserte vers Ponta do Mel

Ce voyage de rêve hors sentiers battus au Brésil, se poursuit le jour suivant en entrant dans le Ceara, autre État du Nordeste dont la capitale est Fortaleza et qui abrite des lieux très touristiques comme Jericoacoara ou encore Canoa Quebrada. Ces sites, un peu dénaturés, restent sur notre parcours, sans que nous nous y attardions de trop, mais les trajets entre ces étapes, pour peu qu’ils soient effectués off-road en 4×4 par les plages, restent incroyables.

La journée commence donc par la traversée du Rio Apodi, par un bac au départ d’Areia Branca. Nous rejoindrons ensuite Canoa Quebrada par les plages et sentiers. Toutes les plages ne sont pas ouvertes aux véhicules sans que cela de ne soit clairement indiqué, car certaines sont fréquentées par des baigneurs et les 4×4 ne sont pas les bienvenus. Mais la police veille et, là encore, mieux vaut avoir un guide pour éviter une amende !

Bac à Areia Branca
Falaises du Ceara

Sortant de Canoa Quebrada, notre étape suivante nous amènera jusqu’à Fortaleza par la « route des falaises », c’est à dire une succession de plages, certaines très sauvages, bordées de falaises dans une débauche de couleurs. Un guide local nous accompagnera pour la journée, en plus de l’équipe française Coeur Brésil et son assistance technique, car avec de nombreuses rivières à traverser sur des bacs rudimentaires, la journée va s’avérer un peu plus longue que prévue, mais c’est l’aventure avec un grand A !

Plusieurs bacs nous attendent au cours de la journée dont certains très rudimentaires
Praia das Fontes
Paysages de falaises dans la région de Morro Branco

A partir du jour suivant, Ademar, un très sympathique guide brésilien, spécialiste du Ceara et des Lençois Marenhenses, autrement dit la « route des émotions », viendra compléter l’équipe d’encadrement déjà constituée d’Odette et Jean, les guides français et Cristiano le mécanicien auto, brésilien. C’est à Cumbuco (ou nous avons passé la nuit), qu’il nous rejoint dès le matin pour notre départ vers Flecheiras, étape du jour sur la route de Jericoacoara.

A Cumbuco, entre mer et lagunes

Pour notre seconde étape sur la route des émotions, nous allons nous arrêter à Prea, c’est-à-dire un petit village situé tout près de la célèbre Jericoacoara qu’aucune personne du groupe n’a vraiment envie de visiter, bien que l’occasion en soit offerte. Notre groupe d’aventuriers préférant largement les grands espaces vierges et les paysages sauvages aux agglutinements de touristes internationaux, c’est sans regret que nous ne ferons que passer à côté de « Jéri » sans visiter le village. Pour autant, les environs sont magnifiques. Oubliant rapidement les célèbres lagunes (envahies de touristes) qui figurent dans tous les catalogues d’agences de voyage du monde entier, et qui ne nous apportent rien de nouveau par rapport à celles que nous avons déjà vues, nous optons donc plutôt pour une escapade vers Camocim. Traversant une mangrove sèche, paysage surréaliste, s’amusant de nouveau dans les dunes à Tatajuba, notre objectif est d’atteindre les incroyables paysages de Barra dos Remedios, d’autant plus sublime qu’aucun autre touriste ne pointe le bout de son nez jusque là.

Traversée de la mangrove sèche près de Jericoacoara
Les dunes de Tatajuba, Quads, 4×4, buggys, motos… le terrain de jeu de tous les véhicules de la région
En chemin, direction Camocim
Sur le Bac pour Camocim
A Barra dos Remedios

L’étape suivante doit nous conduire au Delta du Parnaiba, nommé aussi le « Delta des Amériques » qui se trouve être le troisième plus grand delta du monde, après le Gange et le Mékong. Il comporte 85 îles et s’étend sur près de 3 million de km2 (2,7 million pour être exact). Il est surtout un sanctuaire pour la faune, en particulier les ibis rouges que l’on peut admirer en bateau au coucher du soleil.

Embarcadère sur le Delta des Amériques
Vol des ibis au dessus de notre bateau, au coucher du soleil
Les petits points rouges dans les arbres sont autant d’ibis venus nicher pour la nuit sur cette île protégée

Et c’est le départ pour le parc des Lençois Marenhenses, ce fantastique désert de dunes quartziques entre lesquelles se forment des lagunes à la saison des pluies. Nous sommes en janvier, la saison des pluies n’a pas commencée mais il subsiste quelques lagunes. En fait, le paysage reste unique et féerique toute l’année. Si le « grand » lençois doit se visiter impérativement à bord d’un 4×4 en tant que passager d’un guide local (ce que nous ferons le lendemain), nous serons tout de même autorisés à visiter le « petit » lençois au volant de nos propres véhicules tout terrain, grâce au concours d’un guide natif déniché par Coeur Brésil, pour nous accompagner et nous diriger en toute sécurité mais non sans émotions fortes, à travers ces lagunes. Cette excursion restera gravée dans nos mémoires car ici la « route des émotions » prend tout son sens. En effet, nous devrons traverser des lagunes profondes de près d’un mètre (le maximum possible à franchir pour un 4×4 non équipé de snorkel en entrée de filtre à air). Cette journée va marquer notre aventure d’une empreinte exceptionnelle, nous avons conscience d’être des privilégiés, allant là ou personne ne va habituellement.

Émotions garanties au volant de nos 4×4 pour traverser les lagunes du Lencois Marenhenses
Raid aventureux en 4×4 dans les Lencois Marenhenses

Après un repos bien mérité dans une pousada de Barreirinhas, il sera temps de reprendre la route pour Fortaleza, au terme de 3500 km parcourus en 3 semaines, essentiellement off-road pour ce fabuleux voyage hors des sentiers battus au Brésil. CoeurBrésil agence de voyage réceptive, spécialiste du Nordeste, s’impose comme un choix judicieux, tant dans la préparation de ce voyage sur-mesure que dans l’accompagnement sur le terrain, à la découverte des plus beaux paysages du Brésil, dans une option de voyage aventure, sans pour autant renoncer au confort. Le Nordeste du Brésil gagne à être connu mais souhaitons qu’il conserve pour quelques années encore, ces pépites à l’écart du tourisme de masse, dont sauront profiter les voyageurs avertis, amoureux des grands espaces sauvages et de l’authentique.

Pousada do Rio, notre hébergement à Barreirinhas
De gauche à droite : Jean, Odette et Cristiano, la team CoeurBrésil autour d’une caïpirinha pour la soirée d’adieu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.